Kooduu.com


Conditions générales de Kooduu

Conditions de service (également connues sous le nom de conditions d'utilisation et de conditions de service, communément abrégées en TOS ou ToS, ToU ou T&C) sont les accords juridiques entre Kooduu et un client qui souhaite acheter un ou plusieurs produits Kooduu. Cette personne doit accepter de respecter les conditions de service pour pouvoir utiliser le service proposé.

CONDITIONS GÉNÉRALES DE NOMENTA INDUSTRIES INTERNATIONAL B.V. ET LE SITE WEB KOODUU.COM

Les mots suivants, lorsqu'ils sont utilisés dans les présentes conditions générales (ci-après : "Conditions générales"), sont définis comme suit :

L'utilisateur : NOMENTA INDUSTRIES INTERNATIONAL B.V. et la marque déposée KOODUU, dont le siège social est à (2011 MR) Haarlem, Kenaupark 33-2 ;
Contrepartie : toute personne physique ou morale agissant en qualité de consommateur ou de non-consommateur, que l'Utilisateur fournit, avec laquelle il conclut un contrat ou avec laquelle il entretient d'autres relations commerciales ;

Contrat: tout contrat de vente de biens ou autre qui existe entre l'Utilisateur et la contrepartie ;
Offre: toute déclaration de l'Utilisateur communiquant la possibilité d'un accord sur la base d'un prix ou d'une quantité spécifique de produits ;
Commande: toute commande envoyée à et/ou reçue par L'Utilisateur pour des produits sous quelque forme que ce soit de la part de la Contrepartie ;
Dissolution/to Dissolve: la résiliation du contrat sur base d'une faute (en néerlandais : "ontbinding/te onbinden") ;
Force majeure: un événement ou une situation indépendante de la volonté des parties par lequel survient l'impossibilité non imputable de remplir une obligation, libérant ainsi la partie en question de cette obligation (en néerlandais : " overmacht ") ;
pour compenser: La compensation est une méthode juridique spécifique d'annulation des engagements. Un débiteur peut compenser sa dette s'il a une créance sur l'autre partie qui correspond à sa dette (en néerlandais : "verrekening, om te verrekenen") ;
Suspendre: (Un droit de) La suspension désigne le droit d'un débiteur qui a une créance sur son créancier de suspendre l'exécution de son obligation envers ce même débiteur jusqu'à ce que sa créance soit réglée. (en néerlandais : "opschorting") ;
Acte intentionnel / Négligence grave: agir ou omettre d'agir avec l'intention d'obtenir un résultat négatif ou un degré de culpabilité inadmissible qui frise l'intention et inclut la négligence grave (en néerlandais : " opzettelijk handelen / grove schuld ") ;
Reasonableness and Fairness: normes de raison et d'équité (en néerlandais : " redelijkheid en billijkheid " ;
Unreasonably Onerous: charge à un point tel qu'elle est déraisonnablement onéreuse (en néerlandais : "onredelijk bezwarende") ; et
Délai de rétractation: délai pendant lequel un consommateur peut faire usage de son droit de rétractation.

Performance

Les déclarations faites par l'utilisateur concernant les conditions de livraison ou d'exécution du contrat sont des estimations et ne doivent en aucun cas être interprétées comme des conditions définitives d'exécution dans les délais.

Lorsqu'il devient évident que l'exécution dans les délais prévus ne peut être réalisée, l'utilisateur doit informer la contrepartie de ce retard et, si possible, fournir une nouvelle estimation du délai d'exécution.

Lorsqu'une commande reçue concerne des articles en stock, l'utilisateur envoie les articles au cocontractant dès que possible après confirmation.

Si le cocontractant omet d'informer l'utilisateur de l'adresse à laquelle les articles doivent être envoyés, refuse la livraison ou ne reçoit pas les articles, l'utilisateur a le droit de facturer au cocontractant les frais (supplémentaires) de stockage et de livraison. Tous les risques liés à la perte ou à l'endommagement des articles sont à la charge du cocontractant.

Si le cocontractant a indiqué une date de livraison souhaitée, l'utilisateur s'efforcera de livrer les articles à cette date, mais le fait de ne pas livrer à cette date ne sera en aucun cas considéré comme un manquement (partiel) à l'exécution du contrat.

La livraison et donc l'exécution du contrat sont considérées comme ayant eu lieu si le cocontractant a refusé les marchandises, à condition qu'il n'ait pas de raison légitime de refuser.

Si l'exécution du contrat par l'utilisateur peut être divisée en plusieurs parties, l'utilisateur a le droit de suspendre son exécution jusqu'à ce que le cocontractant ait effectué le paiement intégral.

Si le cocontractant informe l'utilisateur par écrit qu'il est en défaut en ce qui concerne l'exécution du contrat et que, dans cette mise en demeure, il donne à l'utilisateur un dernier délai d'exécution, l'exécution par l'utilisateur dans le délai fixé est considérée comme pleinement conforme au contrat. Après cette exécution dans les délais, l'utilisateur ne peut être tenu responsable de dommages, intérêts ou frais de quelque nature que ce soit.

La contrepartie fournit à l'utilisateur toutes les informations nécessaires à l'exécution du contrat dans les meilleurs délais et à première demande. Le contrat et l'exécution par l'utilisateur sont basés sur les informations fournies. L'utilisateur ne peut en aucun cas être tenu pour responsable d'un quelconque échec ou dommage lié, directement ou indirectement, à l'inexactitude ou au caractère incomplet des informations fournies par la contrepartie. Le cocontractant garantit que les informations qu'il fournit sont correctes et complètes, quelle que soit l'origine de ces informations.

Si le cocontractant, qui n'a pas agi en tant que consommateur lors de la conclusion du contrat, annule la livraison de produits ou de services, cela ne peut se faire que par écrit et par courrier recommandé, avec un droit légal préexistant ou un consentement écrit de l'utilisateur, et - sauf si l'utilisateur décide de ne pas le faire - les frais suivants seront facturés :
- jusqu'à 30 jours avant la date prévue de la livraison physique 50% du montant total dû sur la base de la commande/du contrat ;
- de 30 à 14 jours avant la date prévue pour la livraison physique 70% du montant total dû sur la base de la commande/du contrat.
- de 14 à 7 jours avant la date prévue de la livraison physique 90% du montant total dû sur la base de la commande/convention.
- à partir de 7 jours avant la date prévue de la livraison physique, 100% du montant total dû sur la base de la commande/convention.

Pas de déviation

Les présentes conditions générales s'appliquent à toutes les offres faites par l'utilisateur et à tous les accords conclus par l'utilisateur.

L'applicabilité des conditions de la contrepartie est totalement rejetée par l'utilisateur, à moins que l'utilisateur n'en ait décidé autrement par écrit.

Toute dérogation aux présentes conditions n'est valable que si elle est convenue par écrit et ne s'applique qu'à l'offre ou au contrat spécifique auquel la dérogation écrite s'applique.

L'acceptation d'une offre par la contrepartie rend les présentes conditions générales contraignantes pour elle.

La contrepartie n'est pas autorisée à vendre les produits directement ou indirectement sur des plates-formes Internet publiques de tiers, comme Amazon, Marktplaats, Bol.com, Alibaba, etc. sauf si l'utilisateur a donné son accord par écrit.

Accord après acceptation écrite 

Les offres faites par l'Utilisateur ne le lient pas. Ce n'est qu'après l'acceptation explicite et écrite d'une commande que l'utilisateur est lié par le contrat.

Avant la conclusion du contrat, l'utilisateur n'est pas considéré comme étant tenu de conclure un accord ou de poursuivre les négociations, quelles que soient les circonstances spécifiques du cas.

Avant la conclusion du contrat par l'acceptation écrite de la commande, aucune action ou déclaration de l'utilisateur ne doit être interprétée ou comprise comme signifiant que l'utilisateur conclura un contrat. En aucun cas, l'utilisateur ne peut être tenu responsable sur la base d'une responsabilité précontractuelle (culpa in contrahendo).

Les offres qui se composent de plus d'une partie séparable sont considérées comme des offres distinctes. L'acceptation d'une partie d'une telle offre n'implique ni n'oblige en aucune façon l'utilisateur à livrer toutes les parties.

Si l'offre n'est pas entièrement acceptée par la contrepartie, sans condition préalable, modification ou dérogation, mais qu'une contre-offre implicite est faite, l'utilisateur n'est lié qu'aux termes de l'offre et non à la contre-offre, à moins que l'utilisateur ne confirme cette condition préalable, modification ou dérogation par écrit.

Toute déclaration de l'utilisateur concernant les caractéristiques de ses produits dans le cadre d'une offre ne peut en aucun cas être interprétée comme une garantie ou comme une représentation concrète des produits offerts. Si les produits livrés dans le cadre de l'exécution du contrat par l'utilisateur diffèrent des déclarations faites, que ce soit en termes de composition, de qualité, de quantité, de matériel, de fonctionnalité ou de toute autre manière, l'utilisateur sera toujours considéré comme ayant exécuté le contrat, sauf si la différence est telle que les produits ne peuvent plus être considérés comme similaires, en termes de finalité et d'utilisation, aux produits représentés. Les déclarations qui ne peuvent pas être considérées comme des garanties comprennent, sans s'y limiter, le poids, les dimensions, la fonctionnalité, la portée, le volume, la puissance, la luminosité et la durabilité indiqués.

Les prix mentionnés dans les offres ne comprennent pas la TVA ou d'autres taxes et prélèvements, sauf indication contraire de l'utilisateur par écrit.

Pas de garantie, pas de droits supplémentaires 

L'utilisateur ne donne aucune garantie sur ses produits, sauf mention contraire explicite par écrit dans le cadre de la convention spécifique avec la contrepartie.

Toutes les déclarations de l'utilisateur concernant l'utilisation de ses produits ne peuvent être considérées que comme des suggestions, l'utilisateur ne garantit pas que les produits peuvent être utilisés de cette manière.

L'applicabilité des articles 7:17 et 7:18 du Code civil néerlandais ("BW") est expressément rejetée en ce qui concerne le contrat entre l'utilisateur et la contrepartie qui n'a pas agi en tant que consommateur en concluant le contrat. Les réclamations pour non-conformité ne sont pas valables.

Les présentes conditions générales n'ont pas pour but et ne doivent pas être interprétées de manière à accorder des droits à la contrepartie en plus des droits qui découlent directement des protections offertes par le droit néerlandais. L'utilisateur n'est jamais obligé, sur la base des présentes conditions, d'accomplir un acte qu'il n'aurait pas déjà été obligé d'accomplir sur la base des dispositions du droit néerlandais obligatoire (en néerlandais : dwingend recht).

Obligation de signaler un défaut de conformité 

Toute contrepartie est tenue de vérifier si l'utilisateur s'est acquitté de ses obligations conformément au contrat lors de la livraison par l'utilisateur. Dès que la livraison a été effectuée et qu'aucune réclamation n'a été reçue dans un délai raisonnable, la contrepartie est réputée avoir accepté l'exécution de l'utilisateur comme complète et correcte. Passé ce délai, le cocontractant ne pourra plus déposer de réclamation sur la base d'un manquement ou d'une insuffisance dans l'exécution par l'utilisateur. L'article 6:89 BW s'applique.

Une réclamation reçue après un délai de huit jours à compter de la livraison des biens est considérée comme tardive si la contrepartie n'a pas agi en tant que consommateur en concluant le contrat.

Une réclamation reçue après un délai de deux mois à compter de la livraison des biens est considérée comme trop tardive si le cocontractant a agi en tant que consommateur ayant conclu le contrat.

Si l'inspection par le cocontractant l'amène à conclure qu'il y a un manquement, un défaut, un vice, une défaillance ou tout autre problème, il est tenu de le signaler à l'utilisateur par écrit dans les plus brefs délais. Si la contrepartie demande ou réclame la réparation ou le remplacement de produits livrés, les produits doivent être renvoyés à l'utilisateur dans leur intégralité et dans leur emballage d'origine, avec toutes les choses qui accompagnaient les produits. Les travaux ou réparations non autorisés après la détection des défauts, ou les dommages causés après la détection des défauts, ainsi que l'encombrement ou la vente des produits après la détection des défauts, rendront inutiles les droits fondés sur la réclamation faite, et la réclamation sera considérée comme n'ayant pas été faite.

Les droits de la contrepartie qui s'éteignent en cas d'omission de signaler la non-conformité comprennent, sans s'y limiter, le droit de dissolution et le droit de réclamer des dommages-intérêts.

Les réclamations déposées à temps ne donnent pas à la contrepartie le droit de suspendre l'exécution ou de dissoudre partiellement le contrat.

Si la réclamation a été faite à juste titre, l'utilisateur a le droit de traiter la réclamation comme il l'entend, soit en offrant une réparation, un remplacement ou en exigeant le retour des produits livrés et d'exécuter à nouveau selon les conditions initiales du contrat.

Une réclamation faite par une contrepartie qui n'a pas agi comme un consommateur en concluant le contrat doit être soumise par écrit, avec une justification adéquate de la réclamation, par le biais d'une lettre recommandée.

Circonstances de force majeure 

Les circonstances qui empêchent ou rendent impossible, de manière temporaire ou permanente, l'exécution du contrat par l'utilisateur et qui sont indépendantes de sa volonté, une situation de Force majeure, donnent à l'utilisateur le droit de résilier le contrat sans défaut ni préavis en envoyant une déclaration écrite à cet effet à la contrepartie.

En cas de survenance d'une situation de Force majeure, l'utilisateur ne sera pas tenu responsable des dommages, quelle que soit leur nature, leur causalité, l'identité de la partie lésée ou l'étendue du dommage subi. Si le cocontractant a donné à un tiers des garanties ou des déclarations concernant l'exécution ou le moment de l'exécution du contrat par l'utilisateur et que ce tiers subit un dommage du fait de la non-exécution (ou de l'exécution tardive) dont il tient l'utilisateur pour responsable, le cocontractant doit indemniser l'utilisateur dans son intégralité, y compris pour tous les frais que l'utilisateur engage pour sa défense.

En cas de force majeure, l'utilisateur peut prolonger le délai d'exécution pour une période de six mois au maximum. La contrepartie n'est pas autorisée à demander la dissolution totale ou partielle du contrat tant que la situation de force majeure n'a pas entraîné une prolongation du délai d'exécution du contrat de plus de six mois au total.

En cas de force majeure, la dissolution totale ou partielle du contrat n'affecte en aucun cas la partie du contrat déjà exécutée par l'utilisateur.

En cas de résiliation d'une partie du contrat pour cause de force majeure, l'utilisateur aura le droit de facturer la partie du contrat qui reste en vigueur.

Les circonstances qui, aux fins du présent article, seront considérées comme une situation de force majeure comprennent une urgence nationale, internationale ou mondiale, une situation de bouleversement, de turbulence ou de détresse et comprennent l'imposition de mesures gouvernementales qui interfèrent matériellement avec la capacité d'exécuter ses obligations ou augmentent le coût de l'exécution du contrat pour l'utilisateur de telle sorte (50 % ou plus) que l'exécution ne peut plus être raisonnablement attendue. Une situation de force majeure peut être causée par des événements météorologiques, par la dévastation causée par des incendies ou des inondations, par des mesures politiques ou diplomatiques telles que des sanctions ou des tarifs commerciaux, par une guerre, par une famine, par une pénurie systématique d'énergie, par une maladie, par une autre urgence liée à la santé humaine ou par toute autre cause d'interruption qui ne fait pas partie du cours normal des affaires.

Le droit de dissolution 

L'utilisateur a le droit de dissoudre le contrat sans préavis, défaut ou décision de justice si une demande de mise en faillite de la contrepartie est déposée, si la contrepartie propose un règlement à l'amiable à ses créanciers (y compris à l'utilisateur), si un tribunal accorde une suspension des paiements à la contrepartie, si la contrepartie est liquidée, si la contrepartie cesse ses activités, si la contrepartie passe par un chapitre 11 de la loi sur les faillites ou un programme équivalent, ou si la contrepartie est acceptée dans un programme d'allègement/restructuration de la dette d'une entreprise ou d'un particulier aux Pays-Bas ou à l'étranger.

Responsabilité civile 

L'utilisateur n'est pas responsable des dommages subis par la contrepartie qui n'a pas agi en tant que consommateur en concluant le contrat, de quelque nature que ce soit, s'ils ne sont pas causés par un acte intentionnel ou une négligence grave de l'utilisateur.

Le cocontractant qui n'a pas agi en tant que consommateur concluant le contrat indemnise l'utilisateur pour toute action en responsabilité civile pour des dommages liés au contrat. L'indemnisation ne couvre pas les réclamations fondées sur des dommages causés par un acte intentionnel ou une négligence grave de l'utilisateur, dans la mesure où la contrepartie a démontré, à la satisfaction de l'utilisateur, qu'elle n'est pas également (partiellement) responsable du dommage.

L'utilisateur n'est pas responsable des dommages subis par la contrepartie qui n'a pas agi en tant que consommateur concluant le contrat si le dommage est causé en tout ou en partie par une erreur ou une omission d'un fournisseur tiers ou d'un partenaire de l'utilisateur. Une telle erreur ou omission n'affectera en aucun cas le statut de l'exécution du contrat par l'utilisateur.

En toute circonstance, la responsabilité de l'utilisateur pour les dommages subis par la Contrepartie qui a agi ou non en tant que consommateur en concluant le contrat est limitée à un maximum du montant total facturé hors TVA ou du montant qui sera facturé si une facture n'a pas encore été envoyée, limité à un maximum de €000,- ou limité à un maximum du montant couvert par l'assurance responsabilité de l'utilisateur, le montant le plus bas étant retenu. Les réclamations connexes, qui se rapportent par exemple au même contrat, au même type de produit ou à la même contrepartie, sont additionnées aux fins de ce plafond.

Les réclamations de toute nature et pour toute raison à l'encontre de l'utilisateur doivent être formulées dans le délai d'un an et un jour à compter du jour de début du délai de prescription légal. La contrepartie renonce expressément à tout délai de prescription applicable plus long.

Le droit de suspendre 

Lorsqu'une contrepartie n'exécute pas ses obligations découlant du contrat de manière complète et en temps voulu, l'utilisateur a le droit de suspendre l'exécution de toute obligation qu'il a envers la contrepartie.

La contrepartie reste responsable de tous les dommages subis par l'utilisateur en raison de l'inexécution.

En ce qui concerne la contrepartie qui n'a pas agi en tant que consommateur en concluant le contrat, la responsabilité de la contrepartie pour les dommages subis par l'utilisateur comprendra, sans s'y limiter, un intérêt annuel fixe composé de 15 % pour le seul retard dans les délais. En outre, cette contrepartie sera tenue d'indemniser l'utilisateur pour l'ensemble des frais de stockage, d'enquête sur le montant du dommage subi et d'assistance juridique liés à l'exécution du contrat et au recouvrement des dommages.

Conservation du titre et des droits 

L'utilisateur reste propriétaire des biens faisant l'objet du contrat jusqu'au paiement intégral par le cocontractant, à moins que l'utilisateur n'accepte par écrit un paiement partiel pour le transfert de propriété de certains biens (une partie du total).

Le cocontractant informera tout huissier, syndic de faillite ou autre tiers de la réserve de propriété et des droits de l'utilisateur en cas de tentative de saisie, de vente aux enchères ou de mise en dépôt des biens.

Les paiements effectués à l'utilisateur par le cocontractant sont d'abord imputés aux intérêts, puis aux frais de recouvrement, puis aux autres dommages subis par l'utilisateur dont le cocontractant est responsable et seulement en dernier lieu au paiement des marchandises.

Le cocontractant est tenu de prendre soin des marchandises faisant l'objet de la réserve de propriété de l'utilisateur en bon gardien, ce qui signifie qu'il doit prévoir une assurance tous risques et un stockage sûr et adéquat. En cas de survenance de toute circonstance sur laquelle peut se fonder une réclamation sur la couverture de l'assureur pour les dommages subis par les biens dont l'utilisateur s'est réservé le titre, la contrepartie cédera ces droits à des réclamations au titre de la police à la première demande de l'utilisateur.
Le cocontractant informera l'utilisateur dans un délai d'une semaine après la survenance d'un dommage aux biens faisant l'objet de la réserve de propriété.

Le cocontractant n'a pas le droit d'utiliser, de louer, de donner, de vendre, de grever, de mettre en gage ou de disposer des biens faisant l'objet de la réserve de propriété et des droits de l'utilisateur. Le cocontractant ne peut vendre ces produits que si cela a été convenu par écrit ou si l'utilisateur a donné son autorisation écrite au préalable.

Conditions de paiement 

Le paiement par la contrepartie doit être effectué dans le délai prévu dans le contrat ou sur la facture envoyée par l'utilisateur. Tous les délais de paiement sont considérés comme des délais définitifs, le cocontractant qui ne paie pas dans les délais est en défaut sans mise en demeure préalable ni fixation d'un délai de paiement supplémentaire.

Si aucun délai n'a été spécifié dans le contrat et que la facture ne précise pas de délai de paiement, un délai de 10 jours après la date de la facture est applicable.

Si aucun délai n'a été spécifié dans le contrat et qu'aucune facture n'a été envoyée, un délai de paiement de 10 jours après la livraison physique des biens commandés au cocontractant est applicable, indépendamment de l'acceptation de la livraison.

Le cocontractant qui ne paie pas dans les délais est responsable des frais que l'utilisateur engage pour recouvrer le montant total de la facture ainsi que des dommages dont il est responsable en raison de sa défaillance.

Si le cocontractant qui a conclu le contrat en tant que consommateur ne paie pas dans les délais ou ne paie pas intégralement dans les délais, il est redevable des intérêts légaux néerlandais sur le montant de la facture impayée sans mise en demeure préalable. Le cocontractant qui n'a pas conclu le contrat en tant que consommateur sera redevable d'un intérêt annuel composé de 15%. La réclamation d'intérêts ou de tout autre type de dommage ne remplacera pas ou ne sera pas remplacée par une réclamation basée sur une pénalité contractuelle, l'utilisateur pourra réclamer les deux en même temps.

La contrepartie donne son accord préalable pour que l'utilisateur compense toute créance de l'utilisateur sur la contrepartie par des créances de la contrepartie sur l'utilisateur.

Pas de licence, pas de transfert des droits de propriété intellectuelle 

Le site web de l'utilisateur, en tout ou en partie, et les images qui y figurent, sont protégés en tant qu'œuvre au sens du droit d'auteur. Il est interdit à la contrepartie de republier sur internet ou autrement toute partie du site web sans le consentement écrit de l'utilisateur. L'utilisateur peut, à tout moment, retirer l'autorisation accordée dans le passé sans préavis et sans être responsable des dommages subis par la contrepartie ou tout autre tiers.

Le contrat ne peut en aucun cas être interprété comme impliquant l'existence d'une licence ou provoquant un transfert de tout droit de propriété intellectuelle de l'utilisateur à la contrepartie, à moins que les parties n'en conviennent explicitement autrement par écrit, en indiquant les droits et conditions spécifiques pour lesquels une licence est accordée ou un transfert est effectué.

Droit de rétractation pour les consommateurs de l'UE 

Lors de l'achat de produits, un consommateur résidant dans l'UE a le droit de dissoudre un contrat, sans donner de raison, pendant une période d'au moins 14 jours.
L'utilisateur peut demander au consommateur la raison de cette dissolution, mais le consommateur n'est pas obligé de donner sa ou ses raisons. Le consommateur supporte les frais directs de renvoi du produit.

Le délai prévu au présent article commence à courir le jour suivant la réception du produit par le consommateur, ou un tiers désigné par le consommateur, qui n'est pas le transporteur, ou :

1) si le consommateur a commandé plusieurs produits : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par le consommateur, a reçu le dernier produit. L'Utilisateur peut refuser une seule commande de plusieurs produits avec des dates de livraison différentes, à condition d'en informer clairement le consommateur avant le processus de commande.
2) si la livraison d'un produit comporte différentes livraisons ou parties : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par le consommateur, a reçu la dernière livraison ou la dernière partie ;
3) dans le cas de contrats prévoyant la livraison régulière de produits pendant une période donnée : le jour où le consommateur, ou un tiers désigné par le consommateur, a reçu le dernier produit.

Les obligations du consommateur européen pendant la période de retrait 

Pendant le délai de rétractation, le consommateur doit traiter le produit et son emballage avec soin. Il ne doit déballer ou utiliser le produit que dans la mesure où cela est nécessaire pour évaluer la nature, les caractéristiques et l'efficacité du produit. Le point de départ est que le consommateur ne peut manipuler et inspecter le produit que de la même manière qu'il serait autorisé à le faire dans un magasin.

Le consommateur n'est responsable de la dépréciation du produit que s'il l'a manipulé d'une manière autre que celle autorisée par le présent article.

Le consommateur n'est pas responsable de la dépréciation du produit si l'utilisateur ne lui a pas fourni toutes les informations légalement obligatoires sur le droit de rétractation avant la conclusion du contrat.

Confidentialité et cookies 

L'utilisateur respecte toutes les réglementations applicables en matière de protection de la vie privée.

Si des informations d'identification personnelle sont demandées et stockées autrement que de la manière décrite dans sa politique de confidentialité ou sa politique en matière de cookies, l'utilisateur demandera au préalable l'autorisation de la manière dont il les stockera et les utilisera. En règle générale, l'utilisateur ne communiquera pas les informations partagées par la contrepartie à des tiers, ne constituera pas de base de données, ne les vendra pas et ne permettra pas que les informations soient utilisées d'une manière non communiquée et approuvée par la contrepartie. Ce n'est que dans les situations où l'utilisateur est légalement obligé de partager les informations personnelles de la contrepartie qu'il le fera.

L'utilisateur utilise des cookies pour suivre et recueillir certains types d'informations. Pour l'utilisation de ces types de cookies, le consentement du visiteur de son site web est requis ; l'utilisateur demandera cette permission avant de les installer.

Divers 

Lorsque la Contrepartie invoque le caractère déraisonnablement onéreux d'une ou plusieurs dispositions des présentes Conditions générales ou qu'une ou plusieurs de ces dispositions ne peuvent être appliquées ou sont (déclarées) nulles, les autres dispositions restent en vigueur, sans être affectées. Dans ce cas, l'utilisateur et la contrepartie conviennent de remplacer ou de convertir la ou les dispositions concernées par des dispositions aussi proches que possible de l'objectif, du sens et de l'effet des dispositions originales, tout en restant valides et applicables.

Tous les litiges découlant du contrat ou liés à la relation entre l'utilisateur et la contrepartie seront exclusivement soumis au tribunal compétent du lieu d'établissement de l'utilisateur, sauf si les dispositions du droit impératif néerlandais (dwingend recht) en disposent autrement. Le droit néerlandais s'applique au contrat, aux présentes conditions générales et à tous les aspects juridiques de la relation entre l'utilisateur et la contrepartie.

L'applicabilité de la Convention des Nations Unies (Vienne) sur les contrats de vente internationale de marchandises est exclue.

Sauf accord écrit contraire, la contrepartie traitera toutes les informations et données partagées avec elle de manière confidentielle.

Des questions sur nos conditions d'utilisation ?

Si vous avez des questions sur les conditions d'utilisation, veuillez nous envoyer un e-mail à info @ kooduu .com avec votre question et nous vous répondrons dans les 14 jours.